Gala Francofoniei, București, 19 martie 2015

1

En 1850, la Princesse Aurélie GHIKA, écrivait dans son livre La Valachie moderne: “Un français qui arrive à Bukarest se trouve moins éloigné de son pays qu’à Vienne ou à Londres. Le français est généralement parlé par toutes les personnes qui font partie du monde, c’est comme un signe apparent d’aristocratie auquel elles se reconaissent.”

En 2014, Jacques ATTALI, dans le Rapport La Francophonie et la Francophilie, moteurs de croissance durable, remarque que “la langue et la culture constituent la nouvelle géographie.”

La tradition et la modernité situent la Roumanie sur la carte de pays francophilophones et chaque année, la 20 mars,ce traditionnel Gala de la Francophonie à Bucarest nous anime dans nos sentiments et notre volonté francophones et francophiles.

Au nom de la Délégation du Parlement Roumain à l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, permettez-moi de rendre hommage aujourd’hui à la langue française et aux valeurs de la Francophonie, tout en remerciant les organisateurs de notre Gala. Je n’oublie pas en ces moments tous les Roumains qui fêtent leur francophilophonie, qu’ils soient élèves, étudiants, enseignants et professeurs, ou bien, tous simplement, les amoureux de l’esprit, des cultures et des civilisations du monde francophone.

A leur côté, l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) vise à représenter les intérêts et les aspirations des peuples de l’espace francophone, l’espace roumain y inclus, auprès des instances de la Francophonie. Toutes les activités organisées directement ou auxquelles notre Délégation a participé se constituent dans un espace de promotion de la démocratie, favorisant le coopération et le développement au sein de la communauté francophone.

Je tiens à remercier vivement à cette occasion le Ministère des Affaires Etrangères, le Bureau Régional de l’OIF, l’Agence Universitaire de la Francophonie, l’Institut Français à Bucarest et dans les autres grandes villes de Roumanie, mais aussi l’Alliance des Civilisations, l’UNICEF et d’autres organismes et institutions internationales en Roumanie pour l’excellence  du dialogue avec le Parlement Roumain.

En vous souhaitant Bonne Fête à l’occassion de cette merveilleuse Journée de la Francophonie, je me permets d’exprimer mon espoir dans votre soutien fort et constant de la democratie et la diversité linguistique et culturelle, partout dans le monde.

Je vous en remercie chaleuresement.

Anunțuri

%d blogeri au apreciat asta: